top of page

Un Hiver Ayurvédique

Dernière mise à jour : 29 mars 2023


En hiver, la plupart d'entre nous est moins active que le reste de l'année. Et c'est bien la nature des choses. Mais l'hiver apporte avec lui un excès du Kapha Dosha, caractérisé par la lourdeur, le froid, l'accumulation, l'immobilité et la stagnation. Rétablir l'équilibre implique une routine qui favorise la circulation, la chaleur, réduit l'accumulation (de mucosités et de poids par exemple) et favorisant ainsi le feu digestif, une température corporelle équilibrée et l'elimination de raideurs ligamentaires ou musculaires.

Voici un article pour vous aider à traverser la saison froide et humide selon la tradition ayurvédique.

HIVER: KAPHA (++), VATA (+), PITTA (-)

Selon l'Ayurveda, les saisons ont une importance cruciale pour notre santé . Elles font partie intégrante de notre environnement et, à ce titre, elles devraient influencer notre façon de manger ainsi que le mode de vie que nous adoptons.

Au début de l'hiver, nous nous sentons forts et chargés de l'énergie de la saison précédente. Le froid arrivant, il bloque la propagation de nos énergies et nous fait bénéficier d'un "Agni" puissant (également connu sous le nom de "métabolisme" ou "feu intérieur" qui régit notre capacité à transformer et à renouveler - que ce soit nos cellules, la digestion des aliments ou la manifestation de nos grandes idées).

Mais à mesure que l'hiver avance, nous brûlons cette énergie accumulée.

L'hiver est "froid". pour tous, mais selon votre localisation et votre constitution propre, vous pourriez être plus sujet au froid sec ou au froid humide. C'est la principale différence entre un individu ou un climat dominant Kapha (humidité) et un individu ou un climat dominant Vata (sècheresse). Le froid sec et le vent vous sont-ils plus insuportables que le froid humide qui semblent entrer dans vos os?

L'aggravation humide augmente la lourdeur, la stagnation et l'immobilité étant responsable de sinusites, rhumes, pneumonies, troubles respiratoires, accumulation chronique de mucosités et catarrhes, tandis que le froid sec créera des troubles cutanés, des toux sèches entre autres.

L'importance de l'un ou l'autre dosha dépend de celui qui est dominant dans votre constitution. Vous pouvez faire le test ICI pour voir quel est votre dosha dominant.


Il reste que ce qui reste commun aux deux, c'est que la circulation est réduite ou bloquée et l'accumulation de toxines est accrue à cause du froid.

Vous trouverez ici de ce que vous pouvez mettre en pour rétablir l'équilibre en augmentant votre feu intérieur et en éliminant les toxines responsables de nos problèmes d'immunité hivernale.

Rituel du matin


Le Réveil

Si l'Ayurveda nous recommande nous reveiller aux aurores toute l'année, c'est a dire avant le coucher du soleil, aux environs de 5h du matin, en hiver, on laisse sérieusement aller! puisqu'il est alors conseillé de se réveiller a 7h.


Grattage de la Langue

Le grattage de la langue est une bonne idée toute l'année, mais comme les toxines s'accumulent en hiver, c'est encore plus pertinent ici. Il est recommandé de le faire tous les jours, mais effectuer cette pratique 3 ou 4 fois par semainefera la différence.


Jala Neti & Kapalabathi Pranayama

  • Jala Neti est le processus par lequel nous nettoyons nos narines et nos sinus avec de l'eau salée (choisissez du sel gemme ou du sel de l'Himalaya et évitez d'utiliser du sel de mer). Faites bouillir 1 litre d'eau, puis ajouter 2 cuillères à café de sel gemme, laissez-le refroidir suffisamment pour que l'eau soit tiède. Goûtez: l'eau ne devrait pas être plus "salée que vos larmes". Placez l'embout du pot Neti (voir la photo) à l'entrée de la narine, inclinez la tête du côté opposé et gardez la bouche ouverte, ce qui facilitera la circulation de l'eau salée d'une narine à l'autre. Répéter le processus deux à quatre fois par narine. Mettez vous ensuite dans la position de yoga appelée "Chien Tête en Bas", suivie par la posture de l'enfant. Pour les yogis, Jala Neti est recommandé quotidiennement , mais 3 à 4 fois par semaine donneront également d'excellents résultats.

  • Ensuite, trouvez une position assise confortable et pratiquez Kapalabathi Pranayam. Ensemble, ces deux pratiques purifient les canaux respiratoires et préviendront l'accumulation de mucosités et de catarrhes, ainsi que les maladies telles le rhume, la sinusite ou la grippe et réduiront le ronflement.

  • Vous pouvez également pratiquer le pranayama Bastrika qui crée également de la chaleur et du feu dans le corps, apaisant ainsi les doshas Kapha et Vata.

Astuce: ne pratiquez pas ces techniques de respiration le soir, car elles pourraient vous empêcher de vous endormir.


Auto-massage a l'huile ou "Abhyanga"

  • Les textes ayurvédiques fondateurs stipulent qu'il faut s'huiler le corps et la tête avec de l'huile de sésame au réveil (vierge pressée à froid de préférence – éviter le sésame grillé qui n'est bon qu'à cuisiner) . C'est encore une mesure qui aide à contrer le froid, équilibrant ainsi l'excès des doshas, Vata et Kapha. Elle favorise la circulation et aide le système lymphatique qui est responsable de notre immunité. La chaleur de l'huile de sésame va équilibrer les deux doshas et lutter contre la sécheresse et comme une protection. Après cet auto-massage, prenez votre douche habituelle avec ou sans savon.

Astuce : ajoutez quelques gouttes d'huiles essentielles à votre huile de sésame pressée à froid pour ajouter un agréable parfum et faire de cette pratique matinale une méditation et un plaisir : Ylang Ylang, orange amère, musc et autres.

  • L'utilisation de l'huile de Kumkumadi (qui est composée de curcuma, safran, vétiver, bois de santal, huile de sésame, curcuma, manjishtha, etc.) sur le visage et le cou est réchauffante et appropriée et bénéfique toute l'année mais surtout en hiver. Elle aide contre l'hyperpigmentation, les taches brunes, taches de vieillesse, cicatrices d'acné, ridules, rides ainsi que les cernes et élimine les impuretés, les rougeurs ou l'inflammation. Elle évite le dessèchement de la peau.

Pratique Physique

En hiver, la plupart d'entre nous est moins active que le reste de l'année. Eviter l'accumulation de Kapha signifie de conserver une pratique physique qui favorise la circulation, promeut la chaleur corporelle, réduit l'accumulation (de mucosités ou de poids, par exemple). Il s'agit aussi de stimuler le feu digestif, rétablir la température corporelle et contrecarrer les raideurs ligamentaire et articulaires.


Si vous pratiquez le yoga, vous pouvez simplement répétez la Salutation au Soleil tous les matins pendant environ 20 minutes. C'est suffisant pour créer de la chaleur corporelle lors d'une journée d'hiver. Ca augmentera la mobilité articulaire à une période de l'année où l'on se sent certainement plus raide en raison de la température, de la tendance à la sédentarité et de la sécheresse exterieur de ce fameux froid sec.

Les asanas qui ouvrent la gorge, les sinus, la poitrine et les voies respiratoires sont recommandés puisqu'ils préviennent la congestion, les rhumes et la grippe créés par l'accumulation du Dosha Kapha . Voici quelques asanas qui vous y aideront:


- Les inversions telles que la chandelle.

- Poses du criquet, pose du bateau, du chameau, du lion


Toute forme d'exercice en salle sera également utile : Pilates, cardio, etc. Essayez d'aller a la gym quelques fois par semaine pour garder ce corps en mouvement et améliorer la circulation du sang, des graisses, l'evacuation des toxines.

Manger

Le Petit Déjeuner

  • Boire un thé au gingembre frais, citron vert et miel le matin. Ces 3 ingrédients réchauffent le corps, favorisent la digestion et dégagent les voies respiratoires. Vous pouvez également y ajouter 1/4 de cuillère à café de cannelle et une pincée de clou de girofle (n'ajoutez pas ces deux épices si vous avez des problèmes digestifs comme des ulcères ou des brûlures d'estomac)

  • Un petit-déjeuner à base de protéines est une bonne idée: utiliser des flocons d'avoine, de la semoule de maïs ou faites vous un kitchari ou un porridge.


Déjeuner & Dîner:

  • Les pains complets ou aux farines anciennes de blé, les pains plats sans levure (pitta, chapati, pains soda par exemple) apaiseront Kapha sans aggraver Vata.

  • Les bouillons de viande sont nourrissants et faciles à digérer. Le poulet et la dinde sont aussi de bons choix

  • Les légumes cuits sont préférables, évitez tous les aliments crus et les salades vertes

  • Les soupes et les purées sont excellentes

  • Ajoutez quelques épices digestives hivernales : pippali, réglisse, gingembre frais, cannelle, cumin.

  • Il est temps de boire du vin rouge : l'ayurveda recommande le vin rouge en hiver, faites-vous plaisir.

Depression, Sieste, Relations affectives & Sexe


  • Il fait sombre dehors, alors nous avons tendance à rester à la maison, ce qui signifie moins de liens sociaux et beaucoup d'isolement, ce qui n'est pas bon pour l'humeur. Si vous êtes célibataire, l'hiver est le moment de trouver ce votre alter-ego.

  • L'Ayurveda a beaucoup à dire sur notre activité sexuelle. L'excès de sexe est souvent répertorié comme l'une des raisons causatives de nombreuses maladies! En conséquence, il est souvent recommandé de ne pas en abuser. Et bien, il s'avère que l'hiver est la seule saison où il est recommandé de ne pas s'en priver. Plus de sexe est bénéfique au corps et à l'esprit, profitez-en!

  • L'activité physique et le lien social aident à lutter contre la dépression qui se déclenche souvent en hiver, lorsque le temps maussade nous rend plus sentimental et solitaire.

  • La sieste convient aux constitutions Vata et Pitta la majeure partie de l'année, mais pas en hiver. Elle n'est jamais conseillée chez les individus à dominance Kapha car elle accroît la stagmation et favorise la déprime. La sieste ralentit notre métabolisme en stoppant la digestion principalement, favorisant l'accumulation et la stagnation.


J'espère que tout ça vous aidera à patienter un peu plus longtemps, en attendant ce beau printemps à venir…



Commentaires


bottom of page